2013/09/11

ムルージの LE DESERTEUR ──「脱走兵」

「脱走兵」= Le Déserteur

ボリス・ヴィアンの超有名な曲。

 沢田研二が日本語に訳して歌っているのを今日、聴いた。

 どこかで、むかし、耳にした曲だ、と考えているうちに、すぐに思い出した。1970年代半ばに、ムルージ Mouloudji の歌でよく聴いた曲だ。とてもきびしい歌なのに、奇妙に明るい歌いっぷりが逆に強い印象を残したことも。埃っぽい LPの棚から、マスクをしてごそごそ取り出したジャケットを写真におさめてアップする。

 1954年、ときいて、すぐにアルジェリア戦争か、と思ったのだが、ちょっと調べてみるとこれは勘違い。インドシナ戦争のディエンビエンフーのことだった。フランス軍の慢心によって膨大な死者の出たアジア圏での戦闘だ。ヴェトナム戦争はその延長線上にある。

 曲はYOU TUBE でも聴ける。



ムルージの歌の歌詞は、ボリス・ヴィアンの詩とは、とくに後半がところどころ違ってますね。
ヴィアンの詩のほうがずっと烈しいし、一人称で歌っていますが、ムルージのほうは三人称で歌い、フランスに限定せず、もっと一般化して歌っています。
 二つのバージョンを次にあげておきますので、興味のあるかたは比較してください。(緑色の部分が異なる箇所です。)


Le Déserteur par Vian:

Monsieur le Président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir
Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens
C'est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m'en vais déserter

Depuis que je suis né
J'ai vu mourir mon père
J'ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants
Ma mère a tant souffert
Elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers
Quand j'étais prisonnier
On m'a volé ma femme
On m'a volé mon âme
Et tout mon cher passé
Demain de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J'irai sur les chemins

Je mendierai ma vie
Sur les routes de France
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens:
Refusez d'obéir
Refusez de la faire
N'allez pas à la guerre
Refusez de partir
S'il faut donner son sang
Allez donner le vôtre
Vous êtes bon apôtre
Monsieur le Président
Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n'aurai pas d'armes
Et qu'ils pourront tirer


La parole chantée par Mouloudji:

Messieurs qu´on nomme Grands
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir
Messieurs qu´on nomme Grands
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens
C´est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Les guerres sont des bétises
Le monde en a assez

Depuis que je suis né
J´ai vu mourir des pères
J´ai vu partir des frères
Et pleurer des enfants
Des mères ont tant souffert
Et d´autres se gambergent
Et vivent à leur aise
Malgré la boue de sang
Il y a des prisonniers
On a vole leur âme
On a vole leur femme
Et tout leur cher passé
Demain de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J´irai par les chemins

Je vagabonderai
Sur la terre et sur l´onde
Du Vieux au Nouveau Monde
Et je dirai aux gens:
Profitez de la vie
Eloignez la misère
Vous êtes tous des frères
Pauvres de tous les pays
S´il faut verser le sang
Allez verser le vôtre
Messieurs les bon apôtres
Messieurs qu´on nomme Grands
Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n´aurai pas d´armes
Et qu´ils pourront tirer
Et qu´ils pourront tirer...